FESTIVAL

MUSIQUE EN BAS-ARMAGNAC

Édito

Terre ancestrale au cœur du pays gascon, le Bas-Armagnac n’en finit pas de fasciner tous ceux qui le découvrent. Ses denses forêts de chênes qui lui valurent autrefois le nom d’Armagnac noir, ses pinèdes ombreuses et ses rives baignées par la Douze, le Midou et l’Adour font la joie des amoureux de la nature. De ses sols uniques au monde, les fameux « sables fauves », et de ses coteaux gorgés de soleil, naît une eau-de-vie des plus fines dont la saveur aromatique et corsée est le fruit d’un savoir-faire multiséculaire. Ses paysages où les châteaux le disputent aux fermes de caractères et aux cités médiévales aux fières arènes ont vu se développer une tradition gastronomique d’exception dans laquelle l’art culinaire porté à son sommet ne sacrifie jamais ni à la générosité ni à la convivialité.

C’est dans ce cadre idyllique que s’inscrit ce festival et avec lui la rencontre entre ce patrimoine sans égal et 400 ans de musique classique savante. Il ne fallait pas moins que ces œuvres sublimes, nées sous la plume des compositeurs les plus géniaux, aboutissements de millénaires de recherches et d’échanges culturels, pour rivaliser avec pareil héritage. Portées par la fine fleur des interprètes actuels, elles révèleront leurs mille beautés au travers des liens féconds qui les unissent aux sociétés et aux époques qui les ont vu apparaître mais aussi à travers leur capacité sans cesse renouvelée à interroger le présent et l’avenir. Ce fertile dialogue entre un terroir millénaire et un art porté à son apogée saura assurément émerveiller et émouvoir le plus grand nombre et susciter d’inoubliables moments de communion et d’émulation partagés.

Direction artistique 

Véronique de Boisséson

Ancienne directrice artistique 

de la programmation musicale 

du Collège des Bernardins à Paris (2008 à 2019)

et

François Salque

Violoncelliste

Directeur artistique de nombreux festivals

© Tavernier

Tarifs concerts : 20 € – Gratuit pour les moins de 18 ans

Placement libre

Pass 4 concerts du 20 au 23 août (hors concert d’ouverture) :

60 € au lieu de 80 € plus placement privilégié

Les concerts commencent à l’heure précise.

LES CONCERTS

© Tavernier

Mercredi 10 août 2022 à 20h –  L’Alambic des Arts à Villeneuve-de-Marsan

Concert d’ouverture :  l’orchestre de violoncelles

avec les lauréats de l’Académie Ravel

François SALQUE & Caroline Sypniewski, Roman Cazal, Léo Ispir, Jean-Baptiste Maizières, Maiana Lavielle, Maria-Andrea Mendoza, Kioumarz Kian, Cyprien Keiser

Cet ensemble de jeunes solistes rassemble les Lauréats de l’Académie Ravel sous l’égide du violoncelliste François Salque. Il nous dévoile une richesse et une palette de timbres insoupçonnées, sur quatre siècles d’histoire de la musique classique. Au programme, des joyaux à découvrir, spécialement écrits pour ensemble de violoncelles ainsi que des pages célèbres du répertoire vocal et symphonique de Monteverdi, Villa-Lobos, Tchaïkovski… dans des transcriptions ingénieuses et incandescentes.

Claudio MONTEVERDI (1567-1643) Lamento d’Arianna « Lasciatemi morire »,

Heitor VILLA-LOBOS (1887-1959) Bachianas Brasileiras n°1 pour orchestre de violoncelles 

David POPPER (1843-1913) La danse des Elfes

Piotr TCHAIKOVSKI (1840-1893) Variations sur un thème rococo

Niccolo PAGANINI (1782-1840) Variations sur une seule corde sur un thème de Rossini (Extrait de l’Opéra Moïse et Pharaon)

© Lyodoh Kaneko

 

Samedi 20 août 2022 à 18h – Parc du château de Lacquy à Lacquy

Jean-Marc LUISADA, récital de piano

Il est des pianistes dont le toucher atteint un tel degré de finesse et d’expressivité qu’il en devient presque légendaire. Jean-Marc Luisada est assurément de ceux-là : plongeant au cœur de l’intimité du langage musical comme pour y décrypter les mystères de l’âme humaine, il nous entraîne dans cette quête aux tréfonds de nos êtres pour nous en partager sa perception tout en nuances et en subtilité. Personnalité éminemment charismatique et généreuse, sensible autant que poète, il nous livre sous ses doigts experts une lecture vibrante et inspirée de la célébrissime Sonate Alla Turca de Mozart. Viendront ensuite Chopin dont il est reconnu comme l’un des plus remarquables spécialistes de notre temps et Schubert auquel il vient de consacrer un album unanimement salué par la critique le confirmant parmi les plus hautes figures du piano romantique.

MOZART, Sonate « Marche turque » n°11 en la majeur

CHOPIN, Fantaisie opus 49

SCHUBERT, Sonate D.960

© FoppeSchut-DR-JuliaGrandperret

 

Dimanche 21 août 2022 à 18h – Église Saint-Martin à Hontanx

Les cordes classiques 
avec les lauréats de l’Académie Ravel
Emmanuel COPPEY, violon, 
Marc COPPEY, violoncelle 
et Jean SAUTEREAU, alto

Avec ce florilège des plus belles œuvres pour cordes de Jean-Sébastien Bach, le Festival Musique en Bas-Armagnac invite à se plonger dans un des sommets de l’art musical classique ; plus encore, il fait du corpus mythique des Suites pour violoncelle un véritable fil rouge : chacune de ses éditions futures verra l’une d’entre elles interprétée par l’un des grands noms du violoncelle actuel !

Pour débuter ce cycle ambitieux, un véritable maître du genre s’imposait : Marc Coppey, violoncelliste hors pair et fin connaisseur de la musique de Bach dont il a gravé les six Suites pour Harmonia Mundi en 2007. Accompagné de son fils, le violoniste Emmanuel Coppey, et de l’altiste Jean Sautereau, Marc Coppey interprètera avec eux, outre des œuvres de l’illustre cantor, des pages en duo et en trio de Mozart et Beethoven : un moment privilégié, grâce à la participation exceptionnelle de Marc Coppey, pour redécouvrir en plein cœur du Bas-Armagnac, ces chefs d’œuvre du répertoire classique.

BACH, Suite n°1 BWV1007 en sol majeur pour violoncelle seul
BACH, Suite anglaise nº3 en sol mineur BWV 808 pour violon et violoncelle
MOZART, Duo en sol majeur K.423 pour violon et alto
BEETHOVEN, Trio à cordes nº5 en ut mineur opus 9 nº3

Emmanuelcoppey©AndrewPenketh_bis
Jean sautereau
Marc Coppey bis
Nour-Ayadi2-606x350
Marta fossa bis

Lundi 22 août 2022 à 18h – Chai du Domaine des Moulles à Arthez-d’Armagnac

avec les lauréats de l’Académie Ravel
Emmanuel COPPEY, violon, Jean SAUTEREAU, alto,  Marc COPPEY, violoncelle, Nour AYADI, piano, Marta FOSSAS I MALLORQUI, contrebasse

Pour son second concert, Marc Coppey réunit autour de lui la fine fleur des jeunes musiciens d’aujourd’hui : le violoniste Emmanuel Coppey, l’altiste Jean Sautereau, la pianiste virtuose Nour Ayadi et Marta Fossas i Mallorquí, étoile montante de la contrebasse actuelle et membre du prestigieux Orchestre Philarmonique de Radio France. Il ne faut pas moins de leurs cinq talents réunis pour interpréter avec toute la flamme qui convient le Quintette « La Truite » de Franz Schubert, sommet du répertoire de la musique de chambre romantique. Également au programme : le premier Trio de Mendelssohn qui compte parmi les œuvres les plus célèbres et les plus emblématiques du compositeur.

Mendelssohn,Trio pour piano, violon et violoncelle n°1 en ré mineur, opus 49 (MWVQ)

Schubert, Quintette en la majeur, D. 667 « La Truite »                                                                                                                                  

  

© FoppeSchut-JuliaGrandperret-DR-DR-DR

© Servizio Elda

 

Mardi 23 août 2022 à 18h – Domaine d’Ognoas à Arthez-d’Armagnac

L’Âge d’Or de l’octuor à vent

Gabriel PIDOUX, hautbois 

et l’Ensemble Sarbacanes, octuor à vent 

Neven LESAGE, hautbois 

Roberta CRISTINI et Arthur BOLORINOS, clarinettes 

Félix ROTH et Alessandro ORLANDO, cors

Alejandro PEREZ-MARIN et Florian GAZAGNE, bassons 

Hugo ABRAHAM, contrebasse

Nommé « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la musique classique 2020, Gabriel Pidoux est l’un des hautboïstes phares du moment. Son jeu subtil et expressif et sa grande maîtrise technique lui ont ouvert les portes d’une carrière des plus brillantes. Aux côtés des musiciens virtuoses de l’ensemble Sarbacanes, dont il est l’un des co-fondateurs, il propose une immersion dans l’atmosphère musicale de la Vienne impériale du temps de Beethoven et de l’Italie de Rossini, portée par les sonorités chaleureuses, raffinées et si diversifiées d’une formation insolite : l’octuor à vent.

HUMMEL, Partita à 8 partie en mi b majeur

BEETHOVEN, Rondo WoO 25 (Rondino)

BEETHOVEN, Parthia dans un Concert opus 103,

KROMMER, Harmonie à 9 parties en fa majeur opus 57

ROSSINI, Ouverture du Il Barbiere di Sivigli

FESTIVAL

MUSIQUE EN BAS-ARMAGNAC

Édito

Terre ancestrale au cœur du pays gascon, le Bas-Armagnac n’en finit pas de fasciner tous ceux qui le découvrent. Ses denses forêts de chênes qui lui valurent autrefois le nom d’Armagnac noir, ses pinèdes ombreuses et ses rives baignées par la Douze, le Midou et l’Adour font la joie des amoureux de la nature. De ses sols uniques au monde, les fameux « sables fauves », et de ses coteaux gorgés de soleil, naît une eau-de-vie des plus fines dont la saveur aromatique et corsée est le fruit d’un savoir-faire multiséculaire. Ses paysages où les châteaux le disputent aux fermes de caractères et aux cités médiévales aux fières arènes ont vu se développer une tradition gastronomique d’exception dans laquelle l’art culinaire porté à son sommet ne sacrifie jamais ni à la générosité ni à la convivialité.

C’est dans ce cadre idyllique que s’inscrit ce festival et avec lui la rencontre entre ce patrimoine sans égal et 400 ans de musique classique savante. Il ne fallait pas moins que ces œuvres sublimes, nées sous la plume des compositeurs les plus géniaux, aboutissements de millénaires de recherches et d’échanges culturels, pour rivaliser avec pareil héritage. Portées par la fine fleur des interprètes actuels, elles révèleront leurs mille beautés au travers des liens féconds qui les unissent aux sociétés et aux époques qui les ont vu apparaître mais aussi à travers leur capacité sans cesse renouvelée à interroger le présent et l’avenir. Ce fertile dialogue entre un terroir millénaire et un art porté à son apogée saura assurément émerveiller et émouvoir le plus grand nombre et susciter d’inoubliables moments de communion et d’émulation partagés.

Direction artistique 

Véronique de Boisséson

Ancienne directrice artistique 

de la programmation musicale 

du Collège des Bernardins à Paris (2008 à 2019)

et

François Salque

Violoncelliste

Directeur artistique de nombreux festivals

© Tavernier

LES CONCERTS

© Tavernier

Mercredi 10 août 2022 à 20h –  L’Alambic des Arts à Villeneuve-de-Marsan

Concert d’ouverture

François SALQUE &
l’orchestre de violoncelles

Cet ensemble de jeunes solistes rassemble les Lauréats de l’Académie Ravel sous l’égide du violoncelliste François Salque. Il nous dévoile une richesse et une palette de timbres insoupçonnées, sur quatre siècles d’histoire de la musique classique. Au programme, des joyaux à découvrir, spécialement écrits pour ensemble de violoncelles ainsi que des pages célèbres du répertoire vocal et symphonique de Monteverdi, Villa-Lobos, Tchaïkovski… dans des transcriptions ingénieuses et incandescentes.

 

Œuvres de Jean-Sébastien Bach, Claudio Monteverdi, Heitor Villa-Lobos, Piotr Tchaïkovski,
Niccolo Paganini

© Lyodoh Kaneko

 

Samedi 20 août 2022 à 18h – Parc du château de Lacquy à Lacquy

La poésie au bout des doigts
Jean-Marc LUISADA, récital de piano

Il est des pianistes dont le toucher atteint un tel degré de finesse et d’expressivité qu’il en devient presque légendaire. Jean-Marc Luisada est assurément de ceux-là : plongeant au cœur de l’intimité du langage musical comme pour y décrypter les mystères de l’âme humaine, il nous entraîne dans cette quête aux tréfonds de nos êtres pour nous en partager sa perception tout en nuances et en subtilité. Personnalité éminemment charismatique et généreuse, sensible autant que poète, il nous livre sous ses doigts experts une lecture vibrante et inspirée de la célébrissime Sonate Alla Turca de Mozart. Viendront ensuite Chopin dont il est reconnu comme l’un des plus remarquables spécialistes de notre temps et Schubert auquel il vient de consacrer un album unanimement salué par la critique le confirmant parmi les plus hautes figures du piano romantique.

MOZART, Sonate « Marche turque » n°11 en la majeur

CHOPIN, Fantaisie opus 49

SCHUBERT, Sonate D.960

© FoppeSchut-DR-JuliaGrandperret

 

Dimanche 21 août 2022 à 18h – Église Saint-Martin à Hontanx

Les cordes classiques 
avec les lauréats de l’Académie Ravel
Emmanuel COPPEY, violon, 
Marc COPPEY, violoncelle 
et Jean SAUTEREAU, alto

Avec ce florilège des plus belles œuvres pour cordes de Jean-Sébastien Bach, le Festival Musique en Bas-Armagnac invite à se plonger dans un des sommets de l’art musical classique ; plus encore, il fait du corpus mythique des Suites pour violoncelle un véritable fil rouge : chacune de ses éditions futures verra l’une d’entre elles interprétée par l’un des grands noms du violoncelle actuel !

Pour débuter ce cycle ambitieux, un véritable maître du genre s’imposait : Marc Coppey, violoncelliste hors pair et fin connaisseur de la musique de Bach dont il a gravé les six Suites pour Harmonia Mundi en 2007. Accompagné de son fils, le violoniste Emmanuel Coppey, et de l’altiste Jean Sautereau, Marc Coppey interprètera avec eux, outre des œuvres de l’illustre cantor, des pages en duo et en trio de Mozart et Beethoven : un moment privilégié, grâce à la participation exceptionnelle de Marc Coppey, pour redécouvrir en plein cœur du Bas-Armagnac, ces chefs d’œuvre du répertoire classique.

BACH, Suite n°1 BWV1007 en sol majeur pour violoncelle seul
BACH, Suite anglaise nº3 en sol mineur BWV 808 pour violon et violoncelle
MOZART, Duo en sol majeur K.423 pour violon et alto
BEETHOVEN, Trio à cordes nº5 en ut mineur opus 9 nº3

Emmanuelcoppey©AndrewPenketh_bis
Jean sautereau
Marc Coppey bis
Nour-Ayadi2-606x350

Lundi 22 août 2022 à 18h – Chai du Domaine des Moulles à Arthez-d’Armagnac

Musique romantique pour cordes et piano 
avec les lauréats de l’Académie Ravel
Emmanuel COPPEY, violon, Jean SAUTEREAU, alto,  Marc COPPEY, violoncelle, Nour AYADI, piano, Marta FOSSAS I MALLORQUI, contrebasse

Pour son second concert, Marc Coppey réunit autour de lui la fine fleur des jeunes musiciens d’aujourd’hui : le violoniste Emmanuel Coppey, l’altiste Jean Sautereau, la pianiste virtuose Nour Ayadi et Marta Fossas i Mallorquí, étoile montante de la contrebasse actuelle et membre du prestigieux Orchestre Philarmonique de Radio France. Il ne faut pas moins de leurs cinq talents réunis pour interpréter avec toute la flamme qui convient le Quintette « La Truite » de Franz Schubert, sommet du répertoire de la musique de chambre romantique. Également au programme : le premier Trio de Mendelssohn qui compte parmi les œuvres les plus célèbres et les plus emblématiques du compositeur.

Mendelssohn,Trio pour piano, violon et violoncelle n°1 en ré mineur, opus 49 (MWVQ)

Schubert, Quintette en la majeur, D. 667 « La Truite »                                                               

© FoppeSchut-JuliaGrandperret-DR-DR-DR

© Servizio Elda

 

Mardi 23 août 2022 à 18h – Domaine d’Ognoas à Arthez-d’Armagnac

L’Âge d’Or de l’octuor à vent

Gabriel PIDOUX, hautbois 

et l’Ensemble Sarbacanes, octuor à vent 

Neven LESAGE, hautbois 

Roberta CRISTINI et Arthur BOLORINOS, clarinettes 

Félix ROTH et Alessandro ORLANDO, cors

Alejandro PEREZ-MARIN et Florian GAZAGNE, bassons 

Hugo ABRAHAM, contrebasse

Nommé « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la musique classique 2020, Gabriel Pidoux est l’un des hautboïstes phares du moment. Son jeu subtil et expressif et sa grande maîtrise technique lui ont ouvert les portes d’une carrière des plus brillantes. Aux côtés des musiciens virtuoses de l’ensemble Sarbacanes, dont il est l’un des co-fondateurs, il propose une immersion dans l’atmosphère musicale de la Vienne impériale du temps de Beethoven et de l’Italie de Rossini, portée par les sonorités chaleureuses, raffinées et si diversifiées d’une formation insolite : l’octuor à vent.

HUMMEL, Partita à 8 partie en mi b majeur

BEETHOVEN, Rondo WoO 25 (Rondino)

BEETHOVEN, Parthia dans un Concert opus 103,

KROMMER, Harmonie à 9 parties en fa majeur opus 57

ROSSINI, Ouverture du Il Barbiere di Sivigli